lundi 26 mai 2014

Fanfiction : Queen after all - d'après la Selection de Kiera Cass / Chapitre 1



En terminant L'élue de Kiera Cass (troisième et dernier tome de la saga : La selection), j'ai eu la curiosité de savoir ce qui arrive aux personnages et à l'univers après le point final posé par l'auteur. Tant de questions hantaient mon esprit que j'ai décidé, sur un coup de tête d'écrire une fanfiction. C'est la toute première fois que je me livre à cet exercice et j'espère de tout coeur qu'elle vous plaira.


Je tiens à vous prévenir toutefois. CETTE HISTOIRE SE SITUE TROIS MOIS APRES LA FIN DU TOME 3 DE LA SELECTION, ELLE RISQUE DE COMPORTER DES SPOILERS, SI VOUS N'AVEZ PAS TERMINE LA SAGA, JE VOUS DECONSEILLE DE VOUS LANCER DANS LA LECTURE DE MON TEXTE.

CHAPITRE 1

— Il piac…piacerrre è mio !
— Ressayez votre Altesse, faites rouler la langue. Comme ceci : "Il piacere è mio".

L’italien collait de source dans la bouche de Silvia, ma préceptrice. Dans la mienne en revanche c’était une vraie catastrophe.

— Il piaceeerllrre.
— piacere.
— Piacere. è mio.
— Parfait, America ! Vous progressez.

Silvia frappa dans ses mains, s’enthousiasmant de ma piètre performance. Je grimaçai, insatisfaite. J’étais capable de mémoriser des partitions de musique par dizaine et de les jouer à la fois au piano et au violon sans sourciller, mais les langues étrangères me résistaient férocement. J’étais mariée à Maxon depuis presque trois mois et reine d’Illéa depuis autant de temps, mon manque de culture en ce qui concernait les langues commençait à devenir un problème. J’arrivais à peine à aligner deux mots de français, le chinois me posait un souci de prononciation ignoble quant à l’italien, je ne mémorisais aucun vocabulaire. Non, décidemment, je n’étais pas prête à devenir polyglotte.

— Nous allons persévérer, votre Majesté, m’indiqua Silvia en se penchant sur son manuel, répétez après moi…

Elle s’éclaircît la gorge puis joignit son index et son pouce comme si elle tenait une baguette de chef d’orchestre.

— Il piacere è mio, vostra altezza.
— Il piacer…re. Il piacere è mio, vostrrra altezza.
— Il mio piacere è ancora maggiore alla bellezza del tuo viso che mi delizia ogni giorno.

Silvia et moi nous tournâmes soudainement vers l’intrus qui venait d’interrompre notre leçon. Mon visage se fendit d’un sourire tandis que Maxon, radieux dans son costume royal, s’approchait de nous. Il s’était fait tellement discret que je ne l’avais pas entendu entrer dans le boudoir.
Silvia se leva de sa chaise et fit une révérence que Maxon remercia d’un signe de tête.

— Votre Altesse.
— Merci Silvia, pourriez vous nous accorder un moment ? Je dois m’entretenir avec la reine.

Ma préceptrice fit à nouveau la révérence et nous laissa seule. Je me levai de ma chaise à mon tour et vins à la rencontre de mon époux, arquant un sourcil circonspect.

— Maxon, qui a-t-il ?

Il m’enlaça par la taille et me ramena contre lui. Tandis qu’il déposait un baiser sur ma joue, je perçus son inquiétude. J’attrapai l’écharpe en soie bleue qu’il portait en bandoulière pour attirer son attention vers moi.

— Maxon ? Insistai-je.

Il s’humecta les lèvres, soupira puis osa enfin croiser mon regard.

— Je vais devoir quitter le palais, je suis simplement venu t’embrasser avant de partir…
— Ah bon ?...Mais tu dois aller où ?
— Pas très loin, ne t’en fais pas. C’est au nord d’Angeles en réalité. Il y a eu une explosion dans une mine de charbon, je me dois d’aller soutenir nos sujets. Les morts n’ont pas encore été comptabilisés mais d’importants dégâts sont à déplorer, j’en ai bien peur.

Cette annonce me glaça le sang. Choquée, je plaquai une main sur ma bouche.

— Mon Dieu, c’est…
— Un attentat ? Suggéra mon époux, je ne sais pas. Les renégats du Sud ne se sont montrés que plus revanchards depuis la cuisante défaite qu’ils ont subi il y a trois mois mais…attaquer la mine me semble trop absurde.
— Ils sont capables de tout, le contredis-je.

Il opina, m’embrassant le dos de la main avec tendresse.

— S’ils en viennent à attaquer le palais en mon absence je veux que tu suives le protocole. Ne joue pas les héros, soit prudente, promets-le moi !

Son ton était sans appel. Il gagnait peu à peu l’autorité d’un roi, mais il oubliait que je n’étais pas seulement son sujet. J’étais aussi sa reine.

— Non, je viens avec toi, ripostai-je.
— America, s’il-te-plait, ne complique pas les choses…
— Mais je ne suis pas le genre de reine à attendre que les choses se passent, assise tranquillement sur son trône doré tandis que son peuple souffre. Ma place est parmi eux, comme la tienne…

Je vis le visage de Maxon passer par toutes les émotions, la tendresse surplomba le reste. Il colla son front au mien, ferma les paupières pour se donner consistance.

— America, s’il s’agit d’un piège et que tu es touchée, je ne pourrais jamais me le pardonner. Ne m’inflige pas cette torture, je t’en conjure.

Je partis d’un rire sans joie et me détachai de lui avec colère.

— Et je suis sensée te laisser partir après ça ?!

Pour toute réponse il pinça les lèvres et se passa une main dans les cheveux comme il le faisait toujours lorsqu’il était dans l’embarras. Je soupirai.

— File donc ! Me résignai-je, nos sujets ont besoin de toi.

Un faible sourire naquit sur ses lèvres délicieuses.

— Je t’aime America Schreave.
— Prouve-le en me revenant sain et sauf.

A ces mots, il plaqua ses lèvres contre les miennes dans un baiser un peu trop pressé à mon gout puis tourna les talons. Je le regardai partir, retenant mon souffle.

14 commentaires:

  1. Une belle entrée en matière ;)
    J'attends la suite avec impatience car c'est un bon moyen de se replonger dans cet univers que j'ai beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! Je suis justement en train d'écrire le second chapitre.
      Je n'avais pas envie de quitter l'univers tout de suite ^^

      Supprimer
  2. Super, hâte de lire la suite..

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé, j'attends la suite! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ta fic. J'adore cette série. Merci J'ai hâte de lire la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je prends beaucoup de plaisir à l'écrire en tout cas ^^

      Supprimer
  5. Pour le moment, j'ai bien le premier chapitre. Je vais voir où tu vas aller avec les renégats. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! En espérant que la suite te plaise :)

      Supprimer
  6. Je n'ai lu que le début pour l'instant mais j'ai juste une remarque? America dis qu'elle maitrise le Français et tu dis tout le contraire au début de celui-ci. Voilà c'est tout. e m'y remet :)

    RépondreSupprimer
  7. La suite est où c trop bien !

    RépondreSupprimer