lundi 19 octobre 2015

★ Lili bouquine ❘ Un homme s'il vous plait, de India Desjardins




Titre en VO : Un homme s’il vous plait

Editeurs : Michel Lafon

Site de l’auteur : /

Ma note : 8/10

Quatrième de couverture :
Jasmine, la vingtaine, célibataire, découvre un matin dans la chronique "In et out" de son magazine préféré que le célibat n'est plus à la mode. Elle se lance alors à la conquête de l'homme idéal. Et les spécimens qu'elle rencontre ne vont pas lui faciliter la tâche... Yannick : spécialiste du grand huit amoureux. Déclaration enflammée un jour puis rupture le lendemain. J'ai failli y laisser ma peau (façon de parler, évidemment) et ai contracté une certaine paranoïa depuis. Thomas : généreux en amitié et radin en amour. Charmant-en-plus-d'être-original-et-terriblement-beau mais atteint d'une légère amourophobie. Pas décidé à être amoureux de moi, mais pas décidé à me perdre non plus. Guillaume : un fantasme au long cours. À garder si jamais je décidais de devenir un homme et de subir la grande opération. Là, j'aurais peut-être des chances. Ou encore... Daniel : le maître en drague. Le tombeur de tous les tombeurs... et je n'ai pas fait exception. Dans ce road-trip amoureux, Jasmine devra surmonter tous les pièges du célibat pour trouver enfin le grand amour.


MON AVIS SUR LE LIVRE


J’ai découvert India Desjardins au travers de la bande dessinée qu’elle a scénarisée, La célibataire, actuellement en deux tomes, ainsi que par les éloges que m’en fait ma petite sœur de treize ans, fan d’Aurélie Laflamme. J’avais également rencontré l’auteur au Salon du livre de Paris 2015 où j'avais été charmée par sa joie de vivre et sa gentillesse, c’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans Un homme s’il vous plait.

Le roman s’inscrit dans la même veine que les bandes dessinées La célibataire, on y retrouve Jasmine, jeune femme de 24 ans qui éprouve des difficultés à « se caser », terme qu’elle exècre d’ailleurs par dessus tout. « Se caser », comme on « case » quelques vieux dossiers dans un placard pour ne plus en entendre parler. Pour être tranquille en somme. Pas très reluisant tout ça..

Le pitch du livre est assez basique. En effet, on suit simplement le personnage dans ses déboires affectifs, néanmoins j'ai le sentiments que beaucoup de filles, célibataires ou non d'ailleurs, pourront s'identifier à cette pauvre Jasmine. Si je me suis parfois montrée en désaccord avec elle, par rapport à ses choix ou ses attitudes, je me suis retrouvée en elle, ou bien j’y ai reconnu mes amies et c'est particulièrement plaisant. J’ai apprécié l’humour qui est placé dans ce roman, c’est, selon moi, la vraie force de ce livre. Ce dernier nous mets d’ailleurs dans une situation assez drôle car on a l’impression d’être la meilleure amie de Jasmine, on a envie de la conseiller nous même, on s’implique réellement dans ce qui lui arrive. Je me suis d’ailleurs retenue plus d’une fois de crier lorsqu’elle prenait une décision qui n’allait pas dans le sens que je souhaitais. On perçoit ses erreurs, on voit parfois l’aveuglement dont elle fait preuve par rapport aux hommes qu’elle apprécie, on ne peut s’empêcher de déplorer son manque de lucidité, ou encore de lever les yeux au ciel lorsqu’elle perd confiance en elle alors que cela n’a pas lieu d’être. Tout ces éléments rendent le personnage plus attachant, plus humain…on a vraiment envie de participer à sa vie, de l’épauler dans ses choix, j’ai vraiment apprécié cela.

Il se lit très rapidement, j’irais même jusqu’à dire que les pages se tournent d’elle même. C’est idéal pour une lecture légère, au bord de la plage ou de a piscine pourquoi pas !





ON ADORE : Le personnage de Jasmine et l’implaction naturel de lecteur dans la vie du personnage

ON REGRETTE : Certains des choix du personnage (je ne spoilerai paaaas !!!)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire