dimanche 8 juillet 2012

Lili bouquine : Creuser sa tombe de Jeaniene Frost

Titre en VO :Destined for an Early Grave
Editeurs : Milady
Site de l’auteur :
http://jeanienefrost.com/
Ma note : 7/10
Quatrième de couverture : Cat Crawfield et Bones ont bien mérité quelques jours de vacances à Paris. Mais Cat se met à faire d’étranges cauchemars. Elle a des visions d’un vampire du nom de Gregor, un Maître plus puissant que Bones et qui semble avoir un lien avec son propre passé. Même si elle ne garde aucun souvenir de lui, Gregor la revendique comme sa femme et semble prêt à tout pour la récupérer.
Seule Cat est capable de briser le lien qui la retient à lui. Elle devra faire appel à toute sa puissance pour terrasser le plus redoutable buveur de sang qu’elle ait jamais croisé… même si elle doit pour cela sacrifier ce qui lui est le plus cher et creuser ainsi sa propre tombe.

MON AVIS SUR LE LIVRE

Le quatrième tome de Chasseuse de la nuit écrit par Jeaniene Frost, intitulé Creuser sa tombe, suit la lignée des trois premiers. On y retrouve, bien sûr, nos deux héros : Cat et Bones, ainsi que leurs alliés : Spade, Ian, Vlad, Mencheres et d’autres. Néanmoins, ce tome est assez différent des précédents, de part son intrigue principale notamment. Un peu tirée par les cheveux cela dit, bien que Jeaniene parvienne à faire passer la pilule avec brio. L’auteure prend des risques, mais assure parfaitement ses arrières et c'est ce que j'ai particulièrement apprécié.

L’intrigue va se baser sur l’apparition d’un seul personnage : Grégor. Un vampire qui se fait connaître sous le nom de « marchant de sable » car il possède la capacité de s’immiscer dans les rêves des mortels et ainsi de contrôler leur subconscient, jusqu’au point de pouvoir les « capturer » littéralement dans leur sommeil. Grégor, bien entendu, en aura après Cat dont il prétend être l’époux légitime. Cat, comme chacun peut s’y attendre, ne se souvient absolument pas d’avoir épousé un tel personnage, or cet évènement aurait bel et bien eu lieu durant son adolescence, avant même qu’elle ne décide de chasser les vampires. Un élément qui aurait, par la suite, été habilement supprimé de sa mémoire par Mencheres pour que notre chasseuse préférée puisse accomplir sa destinée, rencontrer Bones et devenir la Faucheuse Rousse. Mais Grégor n’a pas dit son dernier mot, car si Cat nie tout en bloc, il escompte bien lui faire recouvrer la mémoire et ainsi réclamer son « dû ».

Une situation assez singulière à laquelle sont confrontés nos héros et dont on adore les voir se dépêtrer. Ils devront redoubler d’effort, et faire preuve d’une grande témérité. Jeaniene Frost ne leur fait pas de cadeaux dans ce tome-ci et ce procédé a pour effet de nous impliquer davantage dans ce qui leur arrive. Aussi, ce quatrième tome devient un véritable page turner à mesure que l’histoire se met en place. On ne peut plus le lâcher ! L’auteure nous avait déjà habituée aux sensations fortes avec Froid comme une tombe, ici, elle remet le couvert et joue habillement avec nos nerfs.

Dans Creuser sa tombe, j’ai apprécié de voir Cat se débrouiller toute seule. En effet, elle se retrouve parfois livrée à elle même, sans les épaules de Bones sur lesquelles se reposer, et la voir évoluer de cette manière est plutôt intéressant. Elle prend davantage de décisions et nous paraît plus forte qu’elle ne l’est déjà. Cette histoire la conserne personnellement, et elle nous le prouve de part ses agissements. Elle trouve néanmoins un second allié, ce qui n’est pas pour me déplaire puisqu’il s’agit de l’un de mes personnages favori, j’ai nommé le prince des ténèbres : Vlad Tepes ! Cette nouvelle amitié qu’entretiennent Cat et Vlad nous permet d’en savoir plus au sujet de ce personnage mythique et de découvrir son célèbre château en Roumanie. J’aime beaucoup la manière dont Jeaniene Frost exploite le mythe de Dracula. Elle en fait un personnage moderne et lui donne, pour ainsi dire, une nouvelle jeunesse (bien qu’il ne l’ai vraisemblablement jamais perdue ;))

On retrouve également une implication plus importante des goules dans Creuser sa tombe et peut-être, avec cela, ce qui pourrait être les prémices du tome 5 de Chasseuse de la nuit. Jeaniene Frost explore ici de nouveaux horizons, elle offre un nouveau souffle à sa série et bien que l’issue de son intrigue soit un peu brève et peut-être un brin trop facile à mon goût, elle tient son pari comme à chaque fois.

ON ADORE : Une intrigue novatrice, nouveau souffle. Le fait que Cat agisse seule et de son propre chef. L’amitié que la chasseuse nourrit envers Vlad. Le personnage de Vlad et la dimension que lui donne Jeaniene. Les différents rebondissements.
ON REGRETTE : Un fin un peu trop brève.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire